INTERVENTION PRONONCEE A L’OCCASION DE LA RECEPTION OFFERTE POUR LA FETE NATIONALE

INTERVENTION PRONONCEE A L’OCCASION DE LA RECEPTION OFFERTE POUR LA FETE NATIONALE

(14 JUILLET 2012)

Mesdames et Messieurs les Ministres et les Parlementaires, information pills

Mesdames et Messieurs les représentants du Corps diplomatique,

Mesdames et Messieurs les représentants des institutions religieuses, civiles et militaires maliennes,

Madame la Conseillère à l’Assemblée des Français de l’étranger,

 

Mesdames, Messieurs,

Chers compatriotes,

Chers amis,

J’éprouve, pour la seconde fois, un très grand plaisir à vous accueillir dans le décor verdoyant de la Résidence de France pour célébrer avec vous le 14 Juillet.

 

L’année dernière, je vous faisais part, ici même, de mes premières impressions et du plaisir que j’éprouvais à découvrir progressivement ce vaste pays aux cultures si riches et aux populations si accueillantes.

 

J’aurais aimé pouvoir, cette année encore, partager avec vous quelques expériences marquantes, et il y en a eu fort heureusement. Je pense notamment à un déplacement à Kayes, au moment de la fête de Tabaski, qui m’a permis d’apprécier la simplicité et la chaleur de l’accueil réservé à un étranger au Mali, aux Journées culturelles franco-maliennes d’octobre 2011 ou à la magnifique Biennale de la photographie, un mois plus tard.

 

Mais le cœur n’y est pas, car le Mali est dans l’épreuve. Le Mali souffre.

 

La France est d’autant plus en mesure de comprendre ce que ressent le Mali, qu’elle aussi a connu des périodes sombres dans son histoire post-révolutionnaire. Elle a été amputée en 1870, saignée entre 1914 et 1918, coupée en deux en 1940, occupée entièrement de 1942 à 1945.

 

A force de sacrifices, à force de volonté, à force de patience, mais, il faut le dire aussi, avec l’aide indispensable de ses alliés, elle a surmonté toutes les épreuves et elle s’est même lancée, depuis plus de soixante ans, dans un pari fou, celui de construire sur des ruines, une Europe forte et démocratique avec ses adversaires

Informations supplémentaires