Assistance de nos compatriotes en détresse en Libye : 30 maliens ont regagné le bercail ce jeudi 16 mars 2017

Le chef de cabinet du ministre des Maliens de l’extérieur, viagra Moussa Koné a accueilli à la protection civile de Sogoniko, 30 maliens en détresse en provenance de la Lybie via le Centre de transit d’Agadez (Niger).

C’est à bord d’un bus de la compagnie Sonef, qu’ils sont arrivés au Mali. A leur accueil, il y avait Moussa Koné, chef de cabinet du Ministre Abdramamne SYLLA, accompagné par plusieurs cadres du département, des agents de la protection civile et du développement social.
IIs viennent tous d’Agadez (Niger) qu’ils avaient rejoint pour échapper à la « barbarie » de la Libye, pays dans lequel certains ont passé la moitié de leur vie. Parmi eux, il y a des femmes, des enfants et un vieux d’environ 70 ans.
Le retour de ces Maliens a été possible grâce à l’engagement pris par le Ministre Abdrahamane Sylla lors de sa récente visite de travail de trois jours du 9 au 12 mars 2017 au Niger. Il s’y était rendu pour s’imprégner de l’expérience nigérienne (modèle dans la sous-région) dans la gestion des flux migratoires. Au cours de son séjour, il a fait d’une pierre deux coups en rencontrant les Maliens du Niger soldée par ce retour volontaire. 
Séquestration, ségrégation, humiliation, tentative de viol, etc, sont les maux auxquels ils étaient confrontés en Libye comme nous a raconté une veuve, Mariam Keita dans la cinquantaine. Elle affirme avoir perdu son époux là-bas. Apres avoir passé dix-huit ans de sa vie en Libye, elle revient avec ses deux enfants sans rien. «Ma famille et moi avons vécu l’enfer. Je n’invite aucun malien à prendre le chemin de la Libye encore. Les Maliens et tous les noirs y vivent l’enfer. Il y a plus d’une centaine de mère de famille sans défense qui sont dans des conditions désastreuses et des nombreux d’entre eux croupissent dans les prisons. Je lance un cri de cœur aux autorités maliennes de déployer tous les moyens possibles pour faire revenir nos compatriotes qui sont en otage en Libye», a-t-elle souhaité. 
Le chef de cabinet du Ministre, Moussa Aliou Koné, dépêché par le Ministre Sylla pour apporter assistance aux revenants volontaires, a expliqué que le département et l’ensemble du gouvernement malien sont engagés à tout faire pour soulager ces expatriés.
« Nous ne ménageons aucun effort pour apporter assistance à tous les Maliens vivants en Libye et dans n’importe quel coin du monde. Ces personnes sont suivies et assistées jusque dans leurs familles d’accueil », ajoute-t-il. Et de dissuader la jeunesse malienne de tenter l’immigration car, selon lui, il n’y a pas un meilleur endroit que chez soi.
Le retour de ces Maliens a été possible grâce à l’engagement pris par le Ministre Abdramane Sylla lors de sa récente visite de travail de trois jours du 9 au 12 mars 2017 au Niger. Il s’y était rendu pour s’imprégner de l’expérience nigérienne (modèle dans la sous-région) dans la gestion des flux migratoires. Au cours de son séjour, il a fait d’une pierre deux coups en rencontrant les Maliens du Niger soldée par ce retour volontaire. 
Le chef de cabinet du Ministre des Maliens de l’Extérieur, Moussa Aliou KONE, a accueilli ce jeudi 16 mars 2017, 30 maliens venus d’Agadez.

Informations supplémentaires