Appels à la Candidature

Avis de recrutement

Le Projet « Renforcement de la Gestion de la Gouvernance des Migrations, le Retour et la Réintégration Durable au Mali », est une initiative conjointe du Gouvernement de la République du Mali et de l’Union Européenne (UE), dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action de la Valette sur la migration.  Il est financé par l’UE à travers du Fonds Fiduciaire Réponse d’Urgence à l’Afrique à travers une opération de coopération déléguée à l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale pour le Développement.

Prévu sur une période de trois ans, ce projet s’articule autour de cinq composantes dont les trois premières composantes (1, 2 ,3) sont mises en œuvre par l’Organisation Internationale pour les Migration (OIM) et les composantes (4 et 5) par l’AECID en partenariat avec le Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine (MMEIA).

Les composantes AECID/MMEIA sont regroupées sous le titre de « Projet d’information et de sensibilisation sur les risques et dangers de la migration irrégulière et la promotion de la libre circulation dans l’espace CEDEAO ».  L’objectif global de cette intervention, est de contribuer au renforcement de la gestion des migrations au Mali. Son objectif spécifique est d’améliorer le niveau de connaissance de la population malienne sur les risques de la migration irrégulière et des possibilités de migration régulière dans l’espace sous régional de la CEDEAO.

Dans le cadre de son démarrage, l’AECID en partenariat avec le MMEIA, recrutent pour le compte du projet une équipe mixte nationale et internationale :

Pour les postes nationaux :

  • UN/UNE (01) Responsable Administratif et Financier
  • UN/UNE (01) Spécialiste en communication/sensibilisation
  • UN/UNE (1) spécialiste en suivi-évaluation
  • TROIS (3) Coordinateurs/trices régionaux/les
  • UN/UNE Administrateur/trice –logisticien/ne
  • UNE/UN (1) Secrétaire standardiste
  • 25 points focaux (Bamako et régions)
  • 04 Chauffeurs

Pour les conditions et procédures de candidatures ainsi les informations complémentaires, veuillez consulter la page Web du Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine :  WWW.maliens-exterieur.gouv.ml

Les dossiers doivent être déposés auprès du siège provisoire du projet situé   à la Maison des Maliens de l’Extérieur à Niamakoro , à côté de la Cité UNICEF ou envoyés par email à l’adresse :   oumzas70@gmail.com  au plus tard le  vendredi 06 juillet 2018 à 16 Heures.

Seules les candidatures retenues seront convoquées pour entretien.

Description des Postes à pourvoir : 

Conditions générales requises pour tous les postes nationaux à pourvoir :

  • Etre de nationalité malienne
  • Age entre 25 et 55 ans
  • CV actualisé et lettre de motivation
  • Casier judiciaire
  • Copies des diplômes, certificats de formation et attestations de travail

Les dossiers doivent être déposés auprès du siège provisoire du projet situé   à la Maison des Maliens de l’Extérieur à Niamakoro , à côté de la Cité UNICEF ou envoyés par email à l’adresse :   oumzas70@gmail.com  au plus tard le  vendredi 06 juillet 2018 à 16 Heures.

SPECIALISTE EN COMMUNICATION /SENSIBILISATION (01)

Nom du poste : SPECIALISTE EN COMMUNICATION /SENSIBILISATION (01)
Lieu de travail: Bamako avec possibilité de déplacement à l’intérieur (zone du projet)

Lien hiérarchique : Il/elle est sous la responsabilité hiérarchique et conjointe des Coordinateurs national et international. Sur instruction de la coordination nationale, il/elle est appelé- e à collaborer avec toute personne ou institution désignée par la coordination nationale.

Mission : Contribuer à la mise en œuvre de la stratégie de communication opérationnelle du projet selon les normes de l’UE et de l’AECID. Viser à bâtir la visibilité et l’acceptation du projet à l’intérieur du pays. Mettre l’accent sur la communication autour de la thématique de la migration irrégulière et la libre circulation dans l’espace de la CEDEAO, la gestion des supports de communication et la diffusion du contenu des messages.

Suivre la mise en œuvre du plan de communication : accompagnement des équipes terrain, accompagnement des prestataires, suivi des modalités de mise en œuvre financières et logistiques auprès des services support de la mission.

Principales responsabilités :

  1. a) Media Management
  • Sous la supervision des Coordinateur National et International, le spécialiste de Communication identifie les principaux interlocuteurs locaux (journalistes, blogueurs, photographes, radios, TV et cameramen), établit et maintien des relations régulières.
    • Il / elle répondra aux demandes des médias locaux et contactera les médias locaux de façon proactive pour lancer le projet.
    • Il organise des événements pour les médias locaux (conférence de presse, briefing de presse …). Le Chargé de Communication peut servir de porte-parole pour les médias locaux, en particulier dans les langues locales, non parlé par les membres de l’équipe de coordination.

    b) Alerte aux médias
    • Le Spécialiste de Communication surveille les médias locaux et rend compte des articles importants, des tendances, des nouvelles ou des rapports d’importance pour le Coordinateur National ou sur le contexte aux coordinateurs régionaux), pour les faire contribuer aux communications internes hebdomadaire.
    • Il / elle produit des rapports stratégiques sur le paysage des médias locaux (médias clés, numéros d’audience, affiliation politique, propriété, liberté d’expression, utilisation des médias sociaux) et rend compte régulièrement des nouveaux développements sur la thématique de la migration et de la libre circulation dans la CEDEAO.
    • Il / elle fournit des conseils sur la façon de traiter avec les médias locaux pour faire passer les messages de sensibilisation et d’information.

  1. c) Diffusion de contenu
    Le Spécialiste de Communication diffuse activement le contenu du projet dans le pays dans les langues locales et parmi les médias locaux. S’il est jugé applicable, il utilise les médias sociaux (twitter, blogs, Facebook …) pour promouvoir ce contenu.
  • Veiller et assurer la visibilité de l’UE, de l’AECID dans les supports de communication internes et externes du projet

    d) Production de contenu
    • Le Spécialiste de Communication supervise la production d’outils et de produits de communication locaux (dépliants, brochures, affiches, spots radio, articles, photos, vidéos) selon la stratégie et le budget disponible.
    • En particulier, il / elle aidera à identifier les bons outils de communication et à adapter / traduire le matériel de communication aux publics locaux ciblés.
    • Aussi, il/elle produira des matériaux à utiliser pour le projet à travers le web du MMEIA, de l’UE et de l’AECID ou avec medias internationaux.

  1. e) Communication interne et externe
    Le Spécialiste de Communication aidera à promouvoir les principes de communication externe du projet et le matériel vis-à-vis du personnel national (Pourquoi le projet communique-t-il, de quoi parle le projet, comment communique le projet), bien qu’il ne soit pas ses principales responsabilités. Il / elle sensibilisera le personnel du projet aux risques potentiels de communications externes.
    • Si nécessaire, il / elle peut éditer la production d’outils de communication interne (newsletter, etc.) sous la supervision du Coordinateur National.
  2. d) Suivi et la documentation

Dans le cadre de l’appui à la communication externe, les responsabilités du poste comprennent entre autre le suivi et la documentation de la couverture médiatique des activités du projet et de ses partenaires, la production ou l’actualisation des outils de communication, l’appui aux conseillers techniques en matière de communication et gestion des relations avec les différents médias à l’occasion des activités du projet et le contrôle de la qualité des documents publiés en fonction des standards et directives régissant la communication externe du MMEIA.

  1. e) Gestion du savoir, et capitalisation

La contribution à la gestion du savoir, à la capitalisation, à la présentation des résultats et à la rédaction des rapports périodiques ou thématiques sont également des tâches qui incombent au chargé de Suivi/évaluation, capitalisation et communication.

  1. f) Comités de pilotage et des comités techniques

Il va appuyer la préparation des comités de pilotage et des comités techniques et fera toutes les présentations des résultats du projet et va développer des supports internes et externes pour la réalisation des plans de communication au niveau régional

  1. h) Veille & information :

Suivre l’évolution des guidelines & des consignes spécifiques à l’UE, l’AECID et le MMEIA concernant la visibilité et la communication et s’assurer de leur application.

Faire circuler les mises à jour auprès des personnes concernées au sein de la mission.

Optimiser les lignes budgétaires de la mission consacrées à la communication :

Sensibiliser les équipes terrain aux différentes actions de communication envisageables et à leur coût.

Être force de proposition et de conseils dans les actions de communication.

Créer ou être en support à la production de publications mission.

Etablir des relations stratégiques avec la presse et le monde de la communication ;

Établir des partenariats durables et mutuellement bénéfiques à travers différentes plateformes de médias ;

Appuyer le comité de pilotage dans les relations externes tant avec les partenaires qu’avec les médias

Gérer tous les communiqués de presse et conférences lorsque cela est nécessaire ;

Participer à l’élaboration des rapports à l’AECID et à l’UE

  1. i) Reporting
    Le Spécialiste de Communication participera à la collecte de données de communication et à l’adaptation des rapports institutionnel au besoin.

Qualification et Expériences :

  • Bonne connaissance des thématique abordées (migration irrégulière et libre circulation dans la CEDEAO) par le projet
  • Doté(e) d’une solide culture digitale, vous exploitez couramment les divers réseaux sociaux ;
  • Faire preuve de capacités rédactionnelles, votre orthographe est irréprochable
  • Enthousiaste et curieux/curieuse, vous avez des affinités avec le secteur de la migration
  • Créatif/créative et autonome
  • Etre ouvert d’esprit
  • Diplôme en journalisme, communications ou diplôme universitaire en lien avec le poste.
  • Expérience professionnelle antérieure d’au moins deux (02) ans dans la communication, le journalisme ou les relations publiques au Mali. Expérience de travail antérieure dans le traitement des médias dans le pays.
  • Maîtrise du Français, Excellente maîtrise des langues locales). L’Anglais est un plus.
    Excellentes compétences en écriture, Connaissance approfondie des médias traditionnels et bonne compréhension des médias sociaux, Bonne connaissance des réseaux et des relations avec les médias, Connaissance informatique essentielle (Word, Excel, Power point, internet).

SPECIALISTE DE SUIVI & EVALUATION (01)

Nom du Poste : Spécialiste de suivi & évaluation (01)

Lieu de travail : Bamako avec des déplacements fréquents dans la zone du projet

Liens hiérarchiques : Travaillant sous la responsabilité et la supervision des coordinateurs national et international,

Mission :

Le/La Chargé(e) de Suivi & Evaluation sera basé(e) à Bamako et fera des déplacements dans les zones du projet afin de pouvoir contribuer directement à la gestion du cycle de l’intervention en tant que membre de l’équipe technique. Il/Elle travaillera sous la supervision technique de la Coordination Nationale du Projet.
Le/La Chargé(e) de Suivi & Evaluation est censé(e) de collaborer étroitement avec le responsable Suivi évaluation du MMEIA en vue d’assurer le lien avec le Suivi & Evaluation global au sein du MMEIA. Il travaillera étroitement avec les Chargés de Suivi & Evaluation des organisations partenaires pour assurer l’harmonisation et la coordination de toutes les activités de Suivi & Evaluation concernant le projet.

Il est sous la responsabilité hiérarchique et conjointe des Coordinateurs national et international. Sur instruction de la coordination nationale, il/elle est appelé- e à collaborer avec toute personne ou institution désignée par la coordination nationale.

Principales responsabilités

  • Concevoir un système SMART de Suivi & Evaluation avec des fonctions et outils spécifiques pour le suivi à distance, en collaborant étroitement avec un développeur pour la programmation, la mise en opération et l’application continue d’un logiciel/application spécialisé ;
  • Contribuer à la recherche de solutions techniques innovatrices pour les exigences en Suivi & Evaluation à distance auxquelles le logiciel/application spécialisé ne peut pas répondre (entre autres à l’aide des images aériennes et de la cartographie) ;
  • Former les coordinateurs régionaux et d’autres membres de l’équipe technique du projet, ainsi que les techniciens des organisations partenaires, dans l’utilisation fiable de ce logiciel/application spécialisé ;
  • Participer à l’élaboration des outils de collecte des données liées aux indicateurs du projet et/ou au changement des outils existants au sein du MMEIA pour les adapter aux besoins du projet ;
    Mettre en place des outils de suivi pour mesurer les succès ;
  • Conduire des activités régulières de collecte de données quantitatives et qualitatives sur le terrain (conformément à la planification et aux directives du supérieur), y la formation continue et la supervision des points focaux et coordinateurs régionaux ;
  • Assurer la saisie, le nettoyage/contrôle de qualité et l’analyse des données ;
  • Mettre en place les bases de données pertinentes pour les zone d’intervention du projet, aptes à générer des données analytiques fiables et exactes sur le statut de l’intervention ;
  • Analyser les résultats intermédiaires et finaux des activités du projet proposé par indicateurs SMART ;
  • Préparer des rapports d’avancement réguliers (mensuels, trimestriels, annuels, etc.) selon les besoins du projet ;
  • Appuyer les évaluations (internes et externes) des différentes activités en facilitant les visites des consultants et leur orientation sur les données ;
  • Centraliser les éléments de Suivi & Evaluation / documentation fournis par les organisations partenaires pour leur compilation synthétique dans les rapports d’avancement et final demandés par l’AECID, l’UE et les autorités publiques ;
  • Contribuer à l’efficacité du projet et l’apprentissage organisationnel à travers une bonne planification de la documentation des différentes activités ainsi qu’une analyse progressiste et une documentation approfondie des leçons apprises ;
  • Assurer la mise en valeur des connaissances acquises en analysant les informations nécessaires pour la capitalisation (rapports de suivi, enquêtes, études et ateliers) ;
  • Participer à l’élaboration d’articles, de résumé, de rapport pour la dissémination effective des résultats par thématiques à travers les opportunités nationales et internationales ;
  • Assurer un répertoire central de tous les données et documents pertinents générés et collectés au cours du programme proposé (organisés selon les thèmes, lieux d’intervention géo référencés et partenaires) pour une meilleure exploitation post-projet et pour un partage facile de cette « mémoire du programme » avec les différents ministères potentiels partenaires du projet, les Collectivités Territoriales, les Services Techniques Déconcentrés, les partenaires financiers et techniques, etc. ;
  • Effectuer toute autre tâche définie par le Coordinateur National.

Qualification et Expériences :

  • Diplôme universitaire (niveau bac+4) en statistique ; sciences économiques, sociales; ou autres disciplines assimilées ;
  • Avoir au moins deux (2) ans d’expérience en Suivi & Evaluation des programmes/projets complexes de développement ;
  • Habitué de travailler selon l’approche SMART de Suivi & Evaluation ;
  • Bonnes compétences en informatiques (WORD, POWER POINT, EXCEL, SPSS, ACCES, EPI INFO, SIG – logiciels les plus répandus) ;

 

  • Expériences confirmées en conception des outils de Suivi en générale et en Suivi à distance en particulier
  • Bonnes expériences en Suivi & Evaluation des activités complexes sur les terrains difficiles avec une approche participative/ communautaire ;
  • Expériences confirmées en formation et en supervision des enquêteurs/agents de terrain ;
  • Haut niveau de mobilité sur le terrain sous des conditions difficiles, pour effectuer des visites de terrain ;
  • Capable de travailler de façon autonome ;
  • Excellentes compétences interpersonnelles et capacité avérée pour diriger et travailler efficacement dans les situations d’équipe ;
  • Capacité de rédaction des rapports d’enquête et d’avancement d’activités (narratifs et quantitatifs) ;
  • Une compréhension générale du contexte de la migration au Mali et de la mobilité dans l’espace de la CEDEAO serait un atou

Responsable Administratif et financier (RAF) (01)

Nom du Poste : Responsable Administratif et financier RAF (01)

Lieu de travail : Bamako avec des déplacements fréquents dans la zone du projet

Lien hiérarchique : Le responsable hiérarchique du RAF est le Directeur Administratif et Financier International recruté par l’AECID.

Mission :

Sous la responsabilité directe du Directeur Administratif et Financier International, le RAF a pour mission :

  • Dans le respect des budgets alloués et des procédures en vigueur à l’Union Européenne et à l’AECID, le Responsable Administratif et Financier du Projet est responsable de la gestion quotidienne des finances, de l’administration, des ressources humaines et de la logistique du projet.
  • Il contribue au développement des outils administratifs et financiers et les met en application.
  • Il soutient les Coordinateurs National et International ainsi que les coordinateurs régionaux dans la mise en œuvre des activités opérationnelles du projet.
  • Il encadre les personnels impliqués dans la gestion financière, administrative et RH du projet ;
  • Veiller à garantir l’éligibilité des dépenses conformément aux procédures de l’UE et de l’AECID ;
  • Il se tient informé du cadre légal (finances et RH), économique, ou de tout autre aspect ayant trait à ses domaines de compétence.
  • Il appuie le Directeur Administratif et Financier International dans l’application au projet des normes et règlements en vigueur au sein de l’UE, l’AECID et du MMEIA.

Principales responsabilités :

Finances

  • Assure en collaboration avec l’Administrateur logisticien la tenue des comptes du projet (autorisation, imputation, paiements des factures, des salaires, …).
  • Contrôle, valide et transmets mensuellement la comptabilité au Directeur Administratif et Financier International
  • Appuie le suivi et la planification budgétaire des dépenses ;
  • Participe à l’élaboration des budgets annuels du projet
  • Participe à l’évaluation des propositions financières des propositions de sous projets des partenaires (ONG partenaires pour la sensibilisation et l’information sur la migration irrégulière et la libre circulation dans l’espace de la CEDEAO)

Ressources Humaines

  • Tient à jour les dossiers des ressources humaines de l’ensemble du personnel du projet ;
  • Prépare les embauches et les licenciements et les soumet au Directeur Administratif et Financier International ;
  • Organise l’évaluation du personnel avec leurs superviseurs ;
  • Participe à l’élaboration des orientations stratégiques en matière de RH et les applique

Administration

  • Contribue à la négociation et à la conclusion des contrats locaux (fournisseurs et tiers) et en supervise la gestion
  • Veille au respect des règlements, des procédures internes et des procédures de l’UE et de l’AECID
  • Elabore les rapports d’activité dans son domaine à l’intention du Directeur Administratif International qui les contrôle et valide.

Logistique

  • Soutient le logisticien dans la préparation et la mise en œuvre des appels d’offres pour achat de matériel ou de services
  • Cherche les locaux nécessaires, les loue et entretient les contacts avec les bailleurs, veille à leur bon état

Qualification et Expériences :

  • Diplôme universitaire (niveau License au moins) ou formation jugée équivalente en finances, administration, économie et droit.
  • Expérience d’au moins deux (2) ans dans une fonction à responsabilités dans le domaine des finances
  • Une familiarité avec les procédures de l’UE et/ou de l’AECID est un atout
  • Expérience dans la gestion administrative des ressources humaines
  • Expérience dans l’encadrement de personnel
  • Parfaite maîtrise orale et écrite du français
  • Excellente maîtrise des outils informatiques (Excel, Word).
  • Connaissance d’un outil comptable
  • La connaissance d’un ERP est un atout.
  • Honnêteté, intégrité, rigueur et précision
  • Excellentes capacités organisationnelles et sens des priorités
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Capacité à travailler sous stress
  • Capacité à travailler en équipe

Coordinateur/trice régional-e (03)

Nom du Poste : Coordinateur/trice régional-e

Nombre de postes : (03)

Lieu de travail : dans les régions (Sikasso ou Kayes) ou le District de Bamako.

Liens hiérarchiques : Travaillant sous la responsabilité et la supervision des coordinateurs national et international,

Mission :

Le/la coordinateur/trice régional/e aura comme mission l’organisation, la planification et la supervision des activités du projet dans sa région en vue d’atteindre les objectifs fixés par le projet. Il/elle travaillera étroitement avec les responsables de communication/sensibilisation et suivi-évaluation.

Principales responsabilités :

Le /la coordinateur régional/e sera basé dans la capitale régionale où il représente le projet et aura les tâches spécifiques suivantes :

  • Coordonner l’ensemble des activités soutenues par le projet ;
  • Assurer le système de rapportage et de suivi efficace des interventions soutenues par le projet au niveau des cercles d’exécution du projet ;
  • Analyser les rapports réguliers des points focaux et les transmettre à la Coordination Nationale à Bamako ;
  • Elaborer et transmettre à la Coordination Nationale des rapports de suivi opérationnel périodiques des activités de sensibilisation et d’information ;
  • Faire des visites de terrain des interventions en cours et rédiger des rapports de suivi ;
  • Veiller à l’application des recommandations formulées par la Coordination Nationale et ou par le MMEIA et l’AECID ;
  • Veiller au respect des conventions et accords signés entre le Projet et ses partenaires (ONG, radios rurales, acteurs culturels pour la sensibilisation et l’information sur les dangers de la migration irrégulière et la libre circulation dans l’espace de la CEDEAO).
  • Veiller au respect des stratégies d’intervention et des standards des concepts exécutés ;
  • Renforcer les capacités opérationnelles du personnel, suivre, évaluer et corriger les insuffisances dans l’exécution des activités menées auprès des différents points focaux et partenaires du projet ;
  • Jouer le rôle d’interface entre la Coordination nationale du projet et les points focaux ainsi que les autorités administratives régionales ;
  • Aider les points focaux à planifier trimestriellement leurs activités de suivi et de formation des groupes ;
  • Elaborer son propre plan de suivi et de renforcement trimestriel et mensuel des points focaux et autres partenaires du projet ;
  • Suivre les activités de chaque point focal au moins deux (02) fois par mois et matérialiser le feed-back aux responsables de la communication/sensibilisation et du suivi-évaluation ;
  • Organiser les réunions mensuelles ou trimestrielles avec les points focaux et les partenaires du projet et faire leur mise à niveau si nécessaire lors de ces rencontres ;
  • Elaborer les rapports sous la supervision des responsables suivi-évaluation et communication/sensibilisation (narratifs, base de données et rapportage et les envoyer à la Coordination Nationale, au MMEIA et à l’AECID dans les délais) ;
  • Vérifier au respect des plans de sortie des points focaux
  • Identifier, rapporter tout cas de synergie profitable aux cibles dans la zone et informer la Coordination nationale ;
  • Elaborer des rapports périodiques ;
  • Réaliser toute autre activité en rapport avec la consolidation du projet.

Qualification et Expériences :

  • Maîtriser en plus du Bambara, une des langues locales de la zone du projet.
  • Avoir une expérience d’au moins 3 ans dans la gestion des questions migratoires.
  • Avoir le niveau (BAC+4) en administration et gestion de projets de développement, en sciences humaines, etc;
  • Avoir au moins une expérience de deux (02) ans dans la coordination et la gestion de projets de développement de préférence dans un domaine lié à la migration.
  • Avoir une expérience d’au moins 3 ans dans la gestion des questions migratoires.
  • Maîtriser en plus du Bambara, une des langues locales de la zone du projet.
  • Maîtriser les logiciels de base en informatique (Word, Excel, Power Point, Outlook) ;
  • Maîtriser la gestion du cycle de projet ;
  • Avoir la capacité de lire, écrire, communiquer en français ;
  • Avoir une bonne connaissance des questions de migration irrégulière au Mali
  • Avoir une bonne connaissance du contexte de développement dans le pays d’intervention et de la CEDEAO.
  • Avoir l’aptitude de travailler seul et en équipe ;
  • Avoir un esprit d’écoute, d’initiative et de créativité ;
  • Avoir les compétences interpersonnelles pour maintenir des bonnes relations avec les partenaires ;

 

Administrateur-logisticien (01) 

Nom du Poste : Administrateur-logisticien (01)

Lieu de travail : Bamako avec de fréquents déplacements dans la zone du projet

Liens hiérarchiques : Il/Elle travaille sous la supervision directe du responsable administratif et financier du projet et fonctionnelle du Directeur Administratif et Financier International.

 Mission et Principales responsabilités :

  • Il /elle est responsable de la gestion au quotidien des tâches logistique et administrative du projet à Bamako et assure un suivi sur le terrain, et constitue un support, au niveau siège, à la la gestion administrative, financière et des ressources humaines (comptabilité, contrats, etc.) du Projet.
  • Soutenir les activités du Projet, avec les moyens, procédures et outils de l’organisation, en lien avec le Responsable administratif et Financier du projet afin de faciliter la bonne réalisation des objectifs opérationnels ;
  • Veiller à la mise en œuvre et au respect des procédures, politiques et outils de gestion logistiques conformément aux procédures en vigueur à l’UE et l’AECID ;
  • Assurer l’approvisionnement logistique du siège et du terrain ;
  • Assurer la gestion et le suivi logistique des ressources matérielles du siège et du terrain, sous la supervision des référents hiérarchique et technique ;
  • Mettre en œuvre les activités de support ainsi que les autres activités logistiques nécessaires à la réalisation des objectifs du projet ;
  • Organiser ou appuyer la logistique des activités du projet au niveau national et terrain
  • Développer des procédures et des outils de gestion des équipements du projet et veiller à leur application ;
  • Assurer la ponctualité et la qualité à la fois de la comptabilité papier (bordereaux, pièces comptables) conformément aux normes de l’UE et l’AECID ;
  • Est responsable de la mise en œuvre de tous les contrôles internes selon les directives standard et les instructions spécifiques reçues du responsable administratif et financier approuvées par le Directeur Administratif et Financier International, il effectue les contrôles et inventaires de caisses hebdomadaires et inventaires de caisses de fin de mois ;
  • S’assurer avant tout paiement des validations requises (processus d’achat en vigueur à l’UE et l’AECID) de toute facture. Toute validation et contrôle des justificatifs et des paiements aux fournisseurs, se conformer très strictement aux directives financières (guideline finance/manuel de gestion) et aux procédures d’achats/validations/paiements pour la mission

La gestion de la logistique du terrain 

  • Veiller à la bonne application des choix techniques, des politiques et procédures logistiques définis par le projet ;
  • Assurer la mise à jour mensuelle des outils de suivi logistique ; 
  • Préparer les commandes et faire le suivi pour l’approvisionnement correct du terrain ; 
  • Assure le suivi et l’entretien du matériel logistique (véhicule, motos, générateurs, équipements de bureaux) et médical (et chaîne de froid), en informe le responsable logistique régional en cas de problème majeurs rencontrés (ex : panne des véhicules)
  • Veiller à l’organisation des transports (mouvements quotidien des véhicules) ainsi qu’à la sécurité des personnes et du matériel, en collaboration avec le responsable financier et administratif et ce, en tenant compte des besoins du terrain et des aspects sécuritaires ;
  • Assurer la mise en place et la supervision des outils de suivi : fiche technique, planning d’entretien… ;
  • Assurer la disponibilité et l’utilisation des extincteurs dans les locaux ;
  • Assurer les travaux d’intendance dans la base vie /bureau et des services ;
  • Assurer la formation et accompagnement des coordinateurs régionaux ;
  • Veiller aux archivages corrects des documents ;
  • Élaborer un rapport d’activité logistique mensuel au Responsable Administratif et Financier qui à la coordination du projet.
    Qualification et Expériences :
    Détenir un diplôme d’études supérieures dans un des domaines suivants (minimum un BTS) : gestion, administration, finances, ressources humaines, logistique ou toute autre formation analogue ;
    • Posséder au minimum deux (2) ans d’expérience dans un poste similaire (gestion administrative et logistique);
    • Posséder de solides connaissances en logistique et administration ;
    • L’expérience de projet de l’UE et ou de l’AECID est un atout ;
    • Avoir une bonne connaissance en informatique (Word, Excel, internet…) ;
    • Rigueur et réactivité;
    • Esprit d’ouverture, et facilité de contact;
    • Avoir le sens d’organisation et d’adaptation,
    • Flexibilité et adaptabilité.

Point Focal : (25)

Nom du Poste :  Point Focal :

Nombre de postes : (25)

Lieu de travail : District de Bamako (communes), Régions de Kayes, Sikasso (cercles) avec de fréquents déplacements.

Lien hiérarchique : Le Point Focal est sous la supervision hiérarchique du Coordinateur régional, et fonctionnelle des Coordinateurs national et international du Projet.

Mission :

Sa mission principale est de faciliter la tenue ou exécuter des activités de sensibilisation et d’information du projet au niveau cercle. Il suit également les activités réalisées par les différents partenaires du projet dans sa zone de couverture. A travers, la coordination régionale, il/elle est appelé/e à collaborer étroitement avec les responsables du suivi-évaluation et la communication/sensibilisation.

Il /elle collabore avec les autorités administratives, politiques et coutumières, les responsables des services techniques de l’Etat et des ONG présents dans sa région en vue de la bonne réalisation des activités programmées.
Principales responsabilités :

Le Point Focal est responsable de la mise en place, du respect et du suivi des stratégies de sensibilisation/information et promotionnelles du projet, au niveau de son cercle d’intervention, telles que définies dans le document projet. De ce fait, il/elle a pour tâches de :

  • Assurer la coordination de l’ensemble des activités du projet en veillant à l’efficacité et la qualité du travail ;
  • Organiser, suivre et superviser les activités de sensibilisation/information et promotionnelles du projet suivant les plans de travail et chronogramme approuvés ;
  • Identifier et mobiliser les publics cibles pour assister aux sessions de sensibilisation/information du projet.
  • Organiser et animer des activités ponctuelles de sensibilisation au niveau des points de rencontres ou de concentration comme les gares, les réunions villageoises, les activités communautaires, etc.
  • Veiller à la mise en place et à l’application correcte des stratégies et des différents protocoles de sensibilisation dans sa zone ;
  • Assurer la coordination des activités de sensibilisation/information et promotionnelles du projet pour en garantir un bon fonctionnement ;
  • Assurer l’information, la formation, le suivi, la supervision, l’évaluation et la gestion des membres des associations villageoises quant à la sensibilisation contre la migration irrégulière et la libre circulation dans l’espace de la CEDEAO ;
  • Produire les rapports d’activités en accord avec les procédures du projet ;
  • Organiser régulièrement et présider les réunions de sensibilisation/information au niveau de son cercle ;
  • A sous sa charge toutes les tâches/responsabilités en matière de sensibilisation/information du projet au niveau de son cercle ;
  • Représenter le Projet auprès des autorités et partenaires locaux sur délégation du/de la Coordinateur/trice Régional -e;
  • Chercher la synergie, assurer la collaboration et maintenir un contact permanent avec les autres organisations/agences et partenaires intervenant dans le cercle;
  • Veiller à la communication, sensibilisation, information de la population locale sur les stratégies du projet et ses résultats.

Reporting

Il fournit un rapport mensuel d’activités du terrain à la coordination régionale

Qualification et Expériences :

  • Avoir au minimum le niveau BAC.
  • Posséder au minimum trois ans d’expérience avérées dans un poste similaire (relais communautaire pour la sensibilisation) ;
  • Posséder une expérience dans la sensibilisation contre la migration irrégulière et la connaissance de la CEDEAO (libre circulation) est un atout ;
  • Posséder une bonne maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Powerpoint, Internet);
  • Bonne capacité d’organisation et de planification ;
  • Dynamisme et esprit de collaboration ;
  • Sens des relations humaines et bonne capacité d’écoute ;
  • Rigueur, réactivité, et dynamisme ;
  • Flexibilité et capacité de travail dans un environnement multidisciplinaire et multiculturel ;
  • Ouverture d’esprit et diplomatie
  • Résider dans la zone du projet serait un atout
  • Une Secrétaire standardiste (01)

Nom du Poste :  Une Secrétaire standardiste (01)

Lieu de travail : Bamako

Liens hiérarchiques : Il ou elle travaillera en étroite collaboration et sous la responsabilité conjointe des Coordinateur national et international et avec leur accord, elle ou il portera assistance dans le cadre de ses attributions aux autres membres de l’équipe.

Principales responsabilités :

  • Accueillir et orienter les visiteurs ;
  • Filtrer les appels, transmettre les communications physiques ou mails, mettre en attente,
  • Assurer des travaux de secrétariat tels que l’affranchissement du courrier, la réception et la distribution de fax et du courrier, la préparation des salles de réunion et la rédaction des compte-rendu et du courrier, la prise de rendez-vous,
  • Soutenir le bon fonctionnement du bureau
  • Ainsi que d’autres tâches dans les limites de sa fonction.

Qualification et Expériences :

–      Etre titulaire d’un Diplôme de secrétariat

–      Avoir une parfaite maîtrise du français, écrit et parler (l’anglais serait un plus)

–      Avoir une expérience professionnelle d’au moins 4 ans dans le poste

–      Avoir une excellente maitrise de l’outil informatique (MS Word, MS Excel, MS Outlook, MS Powerpoint)

–      Avoir une excellente maitrise de l’internet et des réseaux sociaux

–      Avoir une bonne présentation, une bonne élocution, un sens du relationnel et un sens du service ;

– Avoir de bonnes capacités d’organisation et de synthèse ;

–      Avoir la capacité de gérer plusieurs tâches en même temps

–      Disposer d’une excellente capacité d’organisation, de planification et structuration des tâches et processus ;

–      Etre ponctuel (le) et capable de travailler en équipe multiculturel et sous pression.

Chauffeurs (04)

 

Nom du Poste :  Chauffeurs

Nombre de postes : (04)

 

Lieu de travail : Bamako, Kayes et Sikasso

Liens hiérarchiques : Sous la supervision directe du Responsable de l’Administrateur Logisticien, le Chauffeur est un membre de l’équipe logistique. A cet effet, il participe activement aux activités du projet.

Mission et Principales responsabilités :

  • Conduire le véhicule qui lui est affecté ;
  • Doit s’assurer que tout passager y compris lui-même, ont attaché la ceinture de sécurité lors de toute sortie avec le véhicule ;
  • Effectue les contrôles journaliers et hebdomadaires (niveaux, pneus, démarrage, éclairage, propreté, boîte à outils, roue de secours, petite réparation etc…) ;
  • Consigner les déplacements officiels, le kilométrage journalier, la consommation de carburant dans le carnet de bord du véhicule sous sa responsabilité ;
  • Suivre les entretiens et les réparations du véhicule sous sa responsabilité ;
  • S’assurer de la propreté du véhicule sous sa responsabilité ;
  • S’assurer de la validité des documents administratifs à bord du véhicule (assurance, vignette, contrôle technique, prorogation de la carte grise, …) ;
  • Accomplir toutes les formalités prévues par les règlements en cas d’accident ;
  • Aider à la préparation logistique des voyages ;
  • Participer à la planification quotidienne des véhicules ;
  • Faire l’état mensuel de consommation de carburant pour son véhicule ;
  • Assure la sécurité des biens et du matériel transporté ;
  • Charger le véhicule ;
  • Ne doit pas utiliser le téléphone portable lorsqu’il conduit le véhicule.
  • Respecter les procédures en place ;
  • Exécuter d’autres tâches relatives à sa fonction à la demande de son superviseur.

 

Qualification et Expériences :

  1. Etre titulaire d’un DEF ou équivalent ;
  2. Permis de conduire catégorie C, D, E en cours de validé ;
  3. Expérience minimum de trois (3) ans en tant que chauffeur ;
  4. Connaissances approfondies en mécaniques ;
  5. Communication fluide en Français et maitrise des langues nationales
  6. Excellente vue
  7. Formation en sécurité est un atout.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH